L'Échappée des 1000 Étangs

Plus qu’un simple itinéraire routier : l’Échappée des 1000 Étangs, c’est faire l’expérience
du 
paysage et du patrimoine.

Les Pauses paysages, placées aux points clés du territoire, sont interactives avec une approche sensorielle.

Six lieux majeurs des 1000 Étangs, six expériences :

« Au fil de l’eau » au hameau de La Mer,

« Kaléidoscope » à l'église Saint-Martin à Faucogney, 

« Géologique » la Croix du Montandré à Servance,

 « Vue du ciel » aux Grilloux à Servance,

« Sonore » au hameau d’Annegray à la Voivre,

« Subaquatique » à l’étang du Pellevin à Écromagny.

Regarder, toucher, écouter, apprendre, comprendre … faire appel à tous ses sens.

La carte de l'Échappée des 1000 Étangs
Disponible gratuitement à l'Office de tourisme ou en téléchargement ici

Kaléidoscope et frise photo
Kaléidoscope et frise photo
Eglise Saint Martin à Faucogney-et-la-Mer
 


 

Les sites remarquables de l'Échappée

En périphérie de l'Échappée des 1000 Étangs, des sites remarquables illustrent parfaitement les explications des Pauses Paysages et témoignent de la richesse naturelle et patrimoniale du territoire.

Le Saut de l'Ognon à Servance

À l'entrée du village de Servance, se trouve le Saut de l’Ognon avec sa majestueuse chute d’ eau de 14 m qui témoigne de l'omniprésence de l'eau sur le territoire et de son utilisation pour la vie industrielle.

 

 

 

 

La Scierie Martin à Miellin

Installée à l’origine à Fresse, dans la vallée voisine, elle a été reconstruite à la fin du XIXe siècle sur une berge de la Doue de l’Eau. Laissée à l’abandon pendant des années, Georges Tuaillon l’a restaurée et elle revit grâce aux animations proposées par la Maison de la Nature des Vosges Saônoises. La roue à augets entraîne le haut-fer et son chariot par le mécanisme habituel. Le bâtiment est ouvert du côté du chantier où sont entreposées les grumes. Le Parc des Ballons des Vosges a soutenu la restauration du barrage.

La scierie Martin est actionnée par une roue de poitrine

 

 

La Montagne de Ternuay

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, un combat eut lieu à la Montagne de Ternuay le 1er août 1944 entre les 130 hommes du maquis des Beuchots et l'armée nazie. Les maquisards purent échapper à l’encerclement et se replier sans perte au bout de quatre heures de combat. En représailles, les nazis pillèrent et incendièrent les fermes avoisinantes et exécutèrent sauvagement cinq cultivateurs qui n’avaient pu s’échapper. Une stèle commémorative a été érigée au hameau.

 

 

Le Mont de Vannes à Fresse

Magnifique panorama sur la Haute-Vallée de l’Ognon notamment sur hameau du Magny à Fresse, sur le village de Belonchamp et l'étang du Grand Rosbeck. 
Une ancienne abbaye se trouve non-loin du point de vue. Le lieu est également aménagé pour un décollage en parapente.

 

 

L'étang de la Grande Chaussée à la Lanterne 

Après avoir suivi le périple de l’Échappée, une pause détente à l'étang de la Grande Chaussée est toujours appréciée. Ce plan d’eau de 6,5 hectares fait partie d’un complexe d’étangs (27 retenues d'eau 1,9 ares à 6,5 hectares) pour une surface cumulée de près de trente hectares ... de quoi profiter pleinement de ce moment de repos.

 

 

La chapelle Saint-Colomban à Sainte Marie en Chanois

C'est en ces lieux situés sur la montagne qui domine la vallée du Breuchin, que Saint Colomban, moine irlandais, aimait se retirer au début du VIIe siècle. Un jour, ayant quitté le monastère d'Annegray et, s'étant fortement éloigné, Colomban découvrit un énorme rocher abrupt, hérissé de grosses pierres, surmonté d'une plate-forme d'où l'on pouvait voir au loin et éloigné de la route des hommes.

Il y aperçut une caverne concave, creusée dans le roc où il remarqua dans le fond, un ours qui en avait fait son habitacle. Doucement, il demanda à la bête sauvage de sortir et celle-ci n'osa plus revenir...

Il lui arriva de mener la vie solitaire dans cette caverne rocheuse. Il avait en effet l'habitude, aux approches des fêtes du Seigneur et des solennités de divers saints , de se séparer de la compagnie d'autrui et de se retirer en des lieux invisibles, ou de s'éloigner encore plus et de demeurer au fond du désert, afin de s'adonner exclusivement à l'oraison et de se livrer tout entier à un effort de vie religieuse, l'âme unifiée et libre des soucis qui l'agitent...

Les malades venaient volontiers chercher de l'eau à la source miraculeuse et s'allonger sur une pierre appelée "lit des Saint-Colomban" sur laquelle la chapelle a été construite.

Source : l'association des Amis de Saint Colomban.

 

 

La chapelle Beauregard et le Domaine Nordique de la Montagne

La chapelle Notre-Dame de Beauregard fut construite en 1884 par un fermier qui s'était perdu dans les neiges. Celui-ci, après avoir adressé une prière à la Sainte-Vierge, a miraculeusement retrouvé son chemin. Une statuette de la Vierge serait en effet apparue devant lui, dans une petite niche aménagée dans un poteau de bois.
L'homme fit construire la chapelle à l'endroit même où il s'était perdu. La statue miraculeuse tout comme le poteau de bois y sont exposés.

Une autre légende raconte que si une pierre de la chapelle bouge sous les pieds d'une jeune fille, celle-ci va se marier l'année suivante.

L'étang Bachetey
L'étang Bachetey
 

 

L'étang noir et panorama sur les Hautes-Vosges à Ramonchamp (dans les Vosges)

Situé sur la petite route des crêtes entre le Col des Croix et le Col du Mont de Fourche, le belvédère de l'étang noir offre une vue remarquable sur les Hautes-Vosges et la Vallée de la Moselle. Cette vue rappelle aux visiteurs que les 1000 Etangs font partie intégrante du Massif des Vosges.

 
Haut de page